2020 année noire… Toutes les entreprises de France et d’Europe, à des degrés différents, ont été affectées par la crise sanitaire et économique en cours.  

En France, le secteur du BTP a été durement impacté avec l’arrêt complet des chantiers pendant une longue période assortie d’une reprise progressive en lien avec le déconfinement du pays. Toutes les entreprises, de la TPE locale au grand groupe international, ont donc été touchées à des degrés divers.  

Cependant, l’économie reprend puisqu’à fin Juillet 2020, la consommation des ménages a même été supérieure de quelques dixièmes de points par rapport à la même période en 20191,  ce qui est encourageant (47,069 en 2019 vs 47 974 en 2020) !  

Cette image présente le graphique de la consommation totale de biens et vient étayer le propos de l'article écrit par intui

En outre, afin de soutenir cette reprise économique, l’État aide les entreprises à passer ce cap difficile. Plusieurs outils sont à disposition comme les prêts garantis, qui permettent aux petites entreprises de faire des emprunts en banque, malgré la situation compliquée qu’elles vivent. Également, les fonds de solidarité, les exonérations de cotisations et contribution sociales viennent, par la loi de finance du 30 Juillet 2020, compléter l’arsenal mis en place par l’Etat.  

Cependant, avec une croissance des encours d’endettement de presque 10%2 à fin avril (données banque de France), l’économie française doit faire attention. Nous sommes le deuxième pays au monde après le Japon ayant le plus fort taux d’endettement de nos entreprises et ceci est un facteur de risque important.  

Ce taux monte à 16% pour les entreprises du BTP2. Il est donc important pour elles de contenir cette détérioration de leur dette afin d’éviter toute risque de faillite. 

L’économie circulaire prend donc tout son sens dans cet environnement incertain.

Continuer de s’endetter constitue un risque important pour une entreprise. Cependant, cette dernière ne peut se passer d’engins pour se développer. Certains n’étant pas disponibles auprès des grands loueurs, c’est « le serpent qui se mord la queue ! ».

Également, la location d’engins auprès des grands loueurs n’est pas toujours simple. Le tarif appliqué évoluant en fonction de la taille de l’entreprise et de son chiffre d’affaires, les TPE/PME aux moyens financiers plus modestes se retrouvent désavantagées sur ce plan par rapport aux ETI/GE, rendant parfois délicate la location d’un engin et donc le développement de la société.  

Intui propose une nouvelle approche pour les entreprises du BTP. 

Au travers d’un outil de planification en SaaS, nous proposons une marketplace unique dans ce secteur : la mise en commun des disponibilités d’engins de chaque entreprise participant à l’écosystème intui. Chaque entreprise peut ainsi trouver un engin pour ses chantiers et optimiser l’utilisation de ses ressources matérielles. 

Opter pour la solution intui vous donne la visibilité de l’ensemble de vos actifs quelles que soient leurs positions géographiques ou l’entité à laquelle ils sont rattachés. Vous pouvez en outre optimiser les coûts de transfert en louant des engins proches de vos chantiers.  

Intui vous accompagne en recherchant pour vous les engins dont vous avez besoin et vous répond sous 24h.  

Profitez de l’économie circulaire dans laquelle s’inscrit la solution intui pour optimiser Le ROI de votre parc matériel et accélérez la croissance de votre entreprise grâce à la pleine exploitation de ses atouts.  

Plus d’informations sur notre site ou en nous contactant directement 

Liens utiles:

  1. https://www.insee.fr/fr/statistiques/4647235#graphique-conso-biens-g1-fr
  2. https://www.banque-france.fr/statistiques/credit/credit/credits-par-taille-dentreprises

Categories: Informations utiles

2 Comments

L'économie circulaire au secours du BTP ? Comment et pourquoi ? · 28 septembre 2020 at 18 h 56 min

[…] En favorisant la location entre acteurs du BTP de leurs engins.   […]

intui - Optimiser ses ressources engin et rassionaliser ses investissements · 13 octobre 2020 at 14 h 14 min

[…] le taux d’encours d’endettement est de près de 16% pour les entreprises du BTP contre 10% pour la moyenne nationale. Et ce taux augmente chaque année. Le pari est donc […]

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :